Quel logiciel ou solution comptable choisir?

Dans notre billet précédent, nous avons fait le tour des différentes possibilités qui peuvent s’offrir à vous pour traiter votre comptabilité à l’interne ou à l’externe. Par conséquent, nous avons décidé dans ce billet de nous pencher un peu plus en détail sur les logiciels ou solution comptables. Ces outils informatiques vous seront utiles pour traiter votre comptabilité en fonction de la solution que vous avez retenue.

Un exemple de SaaS comptable

Les grands acteurs traditionnels du monde du logiciel comptable en Suisse

Vous les connaissez peut-être ou vous en avez certainement déjà entendu parler. Les grandes entreprises ne jurent que par Oracle, SAP et autres consorts. Mais ces produits très lourds et très complexes à mettre en place ne répondent pas au besoin des PME.

Dans le monde des indépendants et des PME suisses, on retrouve souvent Banana, OfficeMaker, Winbiz ou Crésus. Ces logiciels présentent l’avantage d’avoir un grand nombre de paramètres qui sont déjà entrés pour vous. Par exemple vous y trouverez des plans comptables différents en fonction de votre activité économique. Un certain nombre d’autres paramètres y sont aussi renseignés comme les taux de TVA ou bien pour ceux d’entre eux qui vous permettent aussi de gérer les fiches de salaires, les taux des différentes cotisations en fonction du canton dans lequel est domicilié votre entreprise.

Toutefois, l’utilisation de ces logiciels est loin d’être aussi facile que les éditeurs voudraient nous le faire croire… En effet, les écritures doivent toutes être saisies manuellement. Même si certaines routines, automatismes ou connections peuvent vous permettre de gagner un peu de votre temps précieux. Par ailleurs, ces logiciels nécessitent de solides compétences en comptabilité pour pouvoir passer les bonnes écritures. Si je veux saisir une facture fournisseur dans ma comptabilité. Quel compte dois-je utiliser pour enregistrer la TVA? Quel compte pour le montant net? la facture a-t-elle déjà été payée ou non… Et je ne vous parle pas de la saisie d’un bulletin de salaire!

Quel est le coût de ces logiciels?

Par ailleurs, certains de ces logiciels peuvent être chers à l’achat. Si certains logiciels comme Banana ne vous coutera que quelques centaines de francs, d’autre vous couteront bien plus chers. A titre d’exemple, une license Winbiz pour une installation locale vaut environ 650.-.

En plus de ces coûts d’acquisition, il ne faut pas oublier les coûts de maintenance (certains éditeurs vous proposent des abonnements annuels pour cela).

Mais le coût le plus important, et vous l’aurez compris, est celui du temps que vous allez passer pour entrer toutes ces informations comptables. Et si vous n’avez pas les compétences ou le temps, vous allez devoir sous-traiter ces activités à un proche, un fiduciaire ou un comptable.

Du coup, ce qui pouvait sembler être une bonne idée peut très vite devenir très onéreux.

La dématérialisation des logiciels comptables

La plupart des éditeurs de logiciels ont lancé des systèmes d’abonnement. Du coup, le client n’a plus les frais initiaux d’achat de licence. En contre partie, il paiera un abonnement mensuel pour pouvoir utiliser le logiciel comptable.

Avec ces systèmes d’abonnement, vous n’installez plus de logiciel en local sur votre ordinateur, mais hébergé sur les serveurs de l’éditeur. C’est ce que les experts appellent Saas (Software as a service) ou “Cloud based”. Cela vous permet de vous connecter à partir de n’importe quel ordinateur et de partager les informations plus facilement avec votre fiduciaire ou votre comptable. L’autre avantage est de flexibiliser les coûts qui deviennent mensuels et non plus sous forme d’un investissement initial.

Mais cela pose aussi la question de la propriété des données. En effet, les données ne sont plus chez vous en local mais chez l’éditeur. Qu’advient-il de vos données si vous voulez changer de logiciel?

Les acteurs SaaS comptable

Tous les éditeurs s’y sont mis. Winbiz propose Winbiz Cloud, Crésus propose Crésus Cloud, etc…

D’autres nouveaux entrants se sont glissés dans la brèche comme Bexio, racheté en 2018 par le groupe d’assurance La Baloise.

Certains acteurs plus spécialisés proposent aussi des fonctionnalités pour gérer l’édition de vos factures et le suivi des encaissements. D’autres sont focalisés sur la gestion des fiches de paye, etc…

En quoi la solution WeCount est différente?

Dans tous les cas de figure présentés ci-dessus, vous ne ferez pas l’économie de la saisie des informations comptable. Que vous vous en chargiez ou que ce soit votre fiduciaire, quelqu’un devra éplucher les factures, saisir les montants, choisir les comptes dans le plan comptable pour passer les écritures de débit et de crédit.

Avec WeCount, aucune saisie et aucune connaissance comptable ne sont nécessaire. Vos factures et pièces comptables sont scannées avec notre application YouScan et nous sont transmises en temps réel. Nous nous occupons de tout le reste pour vous. Du coup, vous économisez du temps et de l’argent! Nous utilisons les dernières technologies de reconnaissance de caractère et d’intelligence artificielle pour traiter votre comptabilité. Plus de saisie fastidieuse. L’IA suggère les écritures qui sont contrôlées et validées par nos experts. Vous avez votre comptabilité constamment à jour, pour un prix défiant toute concurrence!

Qu’attendez-vous pour essayer notre solution? Prenez contact avec nous pour nous demander une offre. Nous sommes à votre disposition.